Retour à la liste des articles

L’enfant, ce fabuleux spectateur

Publié le 24 novembre 2011 dans Ondin, au cœur de la création

Pendant que Josée Bergeron-Proulx orchestre la réalisation de l’univers visuel du spectacle, j’en profite pour faire un lien avec un événement très intéressant qui a eu lieu la fin de semaine dernière à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal. L’événement Au Feu! a réuni tant les pionniers que la relève du théâtre pour l'enfance et la jeunesse du Québec. Tous étaient animés par le même désir ardent de faire vivre l’expérience du théâtre de qualité aux enfants de tous âges. Ces rencontres furent très riches en échanges, en réflexions et en discussions. Elles m’ont amenée à vouloir partager avec vous la raison pour laquelle je désire m’adresser particulièrement à l’enfant …

D’abord, l’enfant est un spectateur qui me fascine depuis longtemps déjà. Je l’ai observé, étudié, rencontré... pour tenter de mieux le comprendre. J’ai découvert un spectateur imprévisible, mais incroyablement sensible à tous les détails de la proposition qu’on lui offre. Un spectateur animiste qui plonge réellement au cœur du spectacle pour y vivre des émotions intenses et vraies. Un spectateur sans code, auquel il faut s’adresser avec délicatesse, mais qui, souvent, peut aller bien plus loin que ce que nous soupçonnons. Pour moi, l’enfant est le plus intéressant spectateur qui soit !

attentifs

Ayant eu la chance de baigner dans l’univers du théâtre de marionnettes toute mon enfance, je suis extrêmement consciente de l’impact et de l’importance que peut avoir le théâtre sur un enfant. Ce dernier a une telle capacité à plonger dans l’imaginaire! Lui proposer une œuvre artistique, c’est aussi lui permettre de cultiver cette envie de tous les possibles, cette ouverture sur le monde, cette curiosité qui lui est propre.

Les enfants sont une source inépuisable d’inspiration pour moi.

Merci les enfants ;-)